Introduction

Facebook Twitter
800 millions de pains et plus d’un milliard de petits pains, sandwichs et autres pistolets sont consommés en Belgique chaque année ! Si nous en mangeons nettement moins que nos grands-parents, le pain reste un aliment de base : bon marché, consommé quotidiennement par tous les publics et important sur le plan nutritionnel.

Mais, dans nos sociétés d’abondance alimentaire, le pain a simultanément perdu sa richesse nutritionnelle, son importance symbolique et l’attention des consommateurs, qui se soucient désormais plus de ce qu’ils mettent dessus que du pain lui-même. D’un aliment central, il est devenu un simple support pour garnitures.

Et pourtant, de par sa consommation gigantesque, le pain a des impacts sociaux, écologiques et sanitaires considérables. C’est pourquoi le Rabad a choisi de s’y intéresser et d’illustrer, à partir de ce produit de base, les dérives du système agroalimentaire actuel : perte de qualité nutritionnelle, perte de biodiversité, difficultés des agriculteurs, disparition des acteurs artisanaux et du savoir-faire, pollution de l’environnement, gaspillage, volatilité des prix agricoles, dépendance des pays du Sud, etc. La situation décrite ici pour le pain est désormais similaire pour la majorité des produits alimentaires.

L’objectif de cette campagne du Rabad est triple : d’une part, montrer à quel point les aspects sociaux, écologiques et sanitaires de l’alimentation sont liés et interdépendants ; deuxièmement, soutenir les rares agriculteurs, meuniers et boulangers qui se battent encore pour défendre un pain de qualité et leur précieux savoir-faire ; et enfin, informer et guider le consommateur vers les alternatives les plus durables possibles.

Chapitres

Vous pouvez télécharger le dossier complet en cliquant sur l’image de notre campagne.

Dossier complet
Cliquez sur l’image

Agenda

Lettre d'information