La viande bovine

Disparition des petits producteurs

Le système agricole industrialisé semble efficace, mais connait aussi des perdants. Manger moins de viande aide, mais ce n’est pas la seule solution. L’agro-écologie est une autre bonne solution.

Depuis quelques années nous sommes en plein débat sur la durabilité de l’agriculture. L’efficacité et la durabilité sont deux mots qui à cet égard sont employés à tort et à travers. Du moment où nous sommes efficaces (hauts rendements), disent certains, nous sommes durables puisque que nous produisons plus sur moins de surface.

Cette idée issue de l’industrialisation oblige les paysans à produire d’une façon qui n’est pas du tout durable. Être efficace, sans tenir compte des contraintes écologiques, nous éloigne de la durabilité dont le monde a besoin. De plus, les paysans ne s’y retrouvent plus au niveau des revenus car le prix payé au kilo est dérisoire par rapport au coût de production. Les différents modes d’élevage sont décrits ci-dessous

Le film « Herbe » nous montre la différence entre la production intensive et extensive


Plus d’info : www.herbe-lefilm.com

Beaucoup de travail, peu de revenu

Le nombre de fermes d’élevage est en baisse par contre le nombre d’animaux par ferme est en hausse. La plupart des éleveurs sont liés à un cahier des charges, rendu obligatoire pour livrer les grossistes et la grande distribution.

Qui sont les gagnants dans de cette situation ?

Le producteur ? Non, les risques à prendre s’accumulent, les revenus eux, baissent. Beaucoup de producteurs étaient en déficit en 2012

Les animaux ? Non, le bien-être des animaux est douteux. De plus, nous perdons de plus en plus de diversité génétique au sein des troupeaux par l’uniformisation des races viandeuses. Cette diversité pourtant nous permettrait de nous adapter aux futurs changements ( ex changement climatique, imprévisible).

Le consommateur ? Non. La qualité de la viande se détériore.

Le résultat est que les fermes s’agrandissent et produisent de plus en plus de viande, mais les revenus des agriculteurs diminuent à cause des marges plus petites. C’est un cercle vicieux dont nous ne pouvons pas sortir. Y a-t-il une solution ? Oui !

Pour une analyse complète, cliquez sur le logo de BioForum.

PDF - 69.8 ko
Partager

Produits déjà scannés

Lettre d'information

RABAD