La viande bovine

Une viande de qualité


La moitié de la viande est achetée dans les supermarchés, un tiers chez le boucher. La discussion sur la qualité de la viande est d’actualité vu que beaucoup de gens sont adeptes d’un bon morceau de viande lors du repas.

Il est important de bien s’informer sur les produits qu’on achète et de ne pas se laisser influencer par la publicité. Il y a 20 ans, il n’y avait pas de publicité pour la viande et la discussion portait sur les produits vendus par le boucher X comparés aux produits du boucher Y.

Les labels Meritus et Bleue des prés suivi de près par la viande Argentine et d’autres labels de « qualité » ont changé la discussion.

Aujourd’hui partout nous pouvons acheter de la viande avec des labels différents. Est-ce que la situation s’est améliorée ?

Attention à l’origine de votre viande

Labels

A la télé flamande, c’est « Méritus » ; à la télé francophone « La Bleue des Prés ». Les deux labels qui font la promotion de la viande bovine. Les normes de qualité pour ces deux labels ne sont pas très poussées.

Le cahier de charge contenant beaucoup de pages se limitent aux conditions légales. Pour Méritus il y a des normes supplémentaires concernant la race, le poids de la carcasse et d’autres critères techniques. Le « Bleu des Prés » va plus loin et interdit l’emploi d’OGM dans l’alimentation.

Aucun des deux ne se soucie du bien-être animal, de l’emploi d’additifs, de l’origine locale des aliments du bétail ou de limitation, voir du remplacement du soja, alors qu’ici ce sont les vrais problèmes qui devraient être pris en compte.

Un steak d’Argentine et autres viandes importées

Bien qu’il y ait eu une nette évolution dans les techniques de conservation et d’emballage, on peut difficilement parler de viande fraîche pour les viandes importées d’autres continents.

Le contexte de production est encore moins contrôlable. La forêt tropicale est non seulement détruite pour la production de soja, mais également pour le pâturage de bovins (ranching).

Partager

Produits déjà scannés

Lettre d'information

RABAD