Pommes

Recettes

“Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours “

La science confirme cet adage. En effet, la pomme est une précieuse alliée du cœur. Sa teneur élevée en potassium permet de lutter contre l’hypertension.

Riche en eau et en fibres (pectine), elle réduit l’absorption des graisses.
Elle contribue ainsi à la baisse du mauvais cholestérol sanguin (LDL) et protège nos artères. Son pouvoir antioxydant (vitamine C, quercétine, polyphénols, pro vitamine A …) contribue à la diminution des risques de cancers, d’affections des voies respiratoires, ainsi que des maladies cardiovasculaires.

La quercétine qui est présente uniquement dans la pelure, a une action anti-inflammatoire très utile dans les cas d’asthme. La peau contient également de la vitamine K, bénéfique à la densité osseuse et à la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Par ailleurs, grâce à ses acides malique, citrique et tartrique, encore un atout non négligeable, la pomme permet d’alcaliniser notre organisme, ce qui permettrait d’épargner nos réserves de calcium.

Cuisiner avec des pommes

Comme déjà dit dans le chapitre concernant la transformation, le plus gros danger est le sucre. On pense fournir des fruits riches en vitamines, à nos enfants, en leur donnant de petits berlingots de jus de fruits, des salades de fruits toutes préparées, sorties des supermarchés. Nous pensons leur faire du bien, hors il n’en est rien. Ces produits contiennent presque pas de fibres, peu de vitamines mais sont très riches en sucre.

Nous risquons à terme de créer de futurs diabétiques, avec des problèmes cardiovasculaires, des troubles neurologiques, etc.

Ci-dessous une recette d’un clafoutis aux pommes sans sucre (mais aux extraits de stévia)

Partager

Produits déjà scannés

Lettre d'information

RABAD