Chocolat

Bienvenue sur “Scannez vos Produits“

Les crises actuelles dans le domaine de l’alimentation nous démontrent que nous recevons très peu d’information sur le lieu de production, la façon de produire et quels additifs sont employés dans la transformation.....

Le consommateur se pose beaucoup de questions qui restent trop souvent sans réponses. Scannez vos produits veut vous aider à y répondre.

Nous partons à la recherche de l’histoire et de la pratique qui se cachent derrière les produits et nous vous donnons l’information sur l’industrialisation de la production alimentaire. En même temps, vous trouverez des alternatives pour mettre en pratique une alimentation saine et respectueuse (pour l’environnement). Le premier thème proposé était celui de la viande bovine, mais maintenant nous allons découvrir l’histoire du chocolat

Tous les deux mois nous vous présenterons un nouveau dossier.

La révélation de Fouettard et Nicolas - RABAD from Switch Asbl on Vimeo.

Chocolat

Le chocolat est une “specialité gastronomique nationale”, nous produisons quelques 172 000 tonnes de chocolat par an, la majorité destinée à l’exportation.

Le chocolat est aujourd’hui plus que jamais un des symboles de la qualité belge dans le monde.

Par contre, la production de la base du cacao (la base du chocolat) se fait dans les pays tiers monder et pose de nombreuses problèmes. Voici quelques exemples :

  1. travail des enfants : Selon une étude du Programme de Développement Durable des Cultures Pérennes (STCP) de l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA), plus de 250 000 enfants sont exploités dans la production de cacao en Côte d’Ivoire.
  2. La spéculation sur les marchés : En novembre 2000, à la bourse de New-York, les prix ont atteint leur niveau le plus bas depuis 27 ans (714 $/tonne) alors qu’au mois de mars 2011 ils se sont envolés, atteignant leur plus haut cours en 32 ans (3 775 $/tonne).
  3. L’utilisation d’huile de palm : Le Conseil Supérieur de la Santé avise de limiter la consommation d’huile de palme. Contrairement à d’autres huiles végétales riches en acides gras insaturés, l’huile de palme contient jusqu’à quarante pour cent d’acides gras saturés nocifs qui augmentant le risque de maladies cardiovasculaires.

Heureusement il y a une nouvelle génération de chocolatier qui n’a pas ce goût amer de travail des enfants, spéculation ou huile de palm.

Décrouvrez tous sur le problématique du chocolat et les délicieuses solutions offertes par des entrepreneurs durables qui défendent notre patrimoine gastronomique Belge et vendent du chocolat bio et/ou fair trade d’une très haute qualité.

Produits déjà scannés

Lettre d'information

RABAD