Huiles végétales

Agrocarburant vs alimentation

Les biocarburants sont des carburants extraits de cultures agricoles, telles que l’huile de palme. Ils sont utilisés comme produits de substitution pour les carburants fossiles. Leur dénomination peut donner lieu à confusion car ils n’ont absolument rien à voir avec l’agriculture biologique.

Un nom plus adéquat est les agrocarburants, ce qui signifie littéralement : « carburants provenant de la terre » (ou encore mieux : de l’agriculture).

Au début du nouveau millénaire, des adeptes vantaient les agrocarburants pour leur caractère renouvelable, ce qui en faisait un bon remplacement pour les carburants fossiles. C’est la raison pour laquelle l’Union Européenne décida, en 2003, que des agrocarburants, extraits entre autres d’huile de palme, devaient obligatoirement être ajoutés aux carburants fossiles.

À l’époque, cela semblait une bonne idée, mais il s’avérait rapidement que cette mesure produisait quelques effets secondaires bizarres. La raison était que personne n’avait pris le temps ni la peine d’étudier au préalable le réel impact environnemental de ces agrocarburants. Or, on a dû constater que la récolte, la transformation et le transport de l’huile de palme, entre autres, sont relativement énergivores. Par ailleurs, la déforestation de grandes surfaces s’avérait nécessaire pour l’aménagement de plantations d’huile de palme.

Par conséquent, il n’est pas étonnant que l’empreinte écologique de l’huile de palme finissait par être considérée plus importante que celle des carburants fossiles. Son score était presque aussi négatif que celui de la production polluante de carburants provenant de sables bitumeux.

En plus de ces problèmes écologiques, des études réalisées dans les années suivantes démontraient que le choix de transformer des produits alimentaires en carburant n’était pas le bon choix et causait des problèmes supplémentaires, tant au niveau local qu’au niveau mondial.

Desavantages

Ce film illustre très bien les problèmes liés à la production d’huile de palme pour l’extraction d’agrocarburants

Suite à l’augmentation de la demande d’huile de palme en tant qu’agrocarburant dans les pays industriels, de nouvelles terres agricoles doivent être créées. Pour ce faire, les producteurs coupent des forêts tropicales et chassent la population locale de leurs terres. Il en suit une pauvreté extrême au niveau local. En outre, il en résulte une déforestation massive, la destruction de l’écosystème local et la diminution du milieu de vie de l’orang-outan.

Vous trouverez davantage d’informations sur la destruction de forêts tropicales suite à la production d’huile de palme dans le chapitre sur l’huile de palme.

Partager

Produits déjà scannés

Lettre d'information

RABAD