OGM

Facebook Twitter
Qu’en est-il des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans notre pain ? Le blé est l’une des rares grandes plantes nourricières à ne pas (encore) être cultivée sous une forme transgénique à grande échelle. Monsanto et Syngenta (principales multinationales semencières qui développent des OGM) ont toutes deux renoncé à leurs recherches sur le blé OGM au début des années 2000, sous la pression de l’opinion publique.

Ces géants semenciers sentaient alors une trop forte réticence, tant de la part des agriculteurs que des consommateurs, et surtout en Europe où la résistance aux OGM est la plus virulente – preuve que nous avons notre rôle à jouer en tant que consommateurs.

Le grand public craint davantage les OGM pour le blé parce qu’il sert directement à l’alimentation humaine, alors que le maïs et le soja, principales cultures OGM au niveau mondial, sont essentiellement destinés à la nourriture du bétail. Mais les OGM se banalisent peu à peu et nous n’en sommes probablement pas quittes pour le blé transgénique. A nous de rester vigilants.

Agenda

Lettre d'information