Du pain, pas forcément béni pour l’environnement

Facebook Twitter
La consommation gigantesque de pain a des impacts écologiques considérables. C’est pourquoi le Rabad a choisi de s’y intéresser et d’illustrer, à partir de ce produit de base, les dérives du système agroalimentaire actuel : perte de biodiversité, pollution de l’environnement,... La situation décrite ici pour le pain est désormais similaire pour la majorité des produits alimentaires.

Biodiversité

Les céréales présentent une biodiversité remarquable à travers le monde. Au fil des millénaires, l’homme a sélectionné et croisé des variétés pour les adapter à chaque région et renforcer leurs qualités : robustesse des tiges, facilité de séparation de l’enveloppe et du grain, résistance aux maladies, etc. Aujourd’hui, il existe des milliers de variétés de blé dans le monde. Lire plus.

Pesticides

Les céréales sont cultivées en immenses quantités et selon un modèle d’agriculture intensive, principalement aux Etats-Unis et en Europe. Ce sont des productions agricoles gourmandes en pesticides (issus de la pétrochimie), tels que les pesticides et engrais. Leur culture a dès lors un impact considérable sur l’environnement. Lire plus.

OGM

Qu’en est-il des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans notre pain ? Le blé est l’une des rares grandes plantes nourricières à ne pas (encore) être cultivée sous une forme transgénique à grande échelle. Monsanto et Syngenta (principales multinationales semencières qui développent des OGM) ont toutes deux renoncé à leurs recherches sur le blé OGM au début des années 2000, sous la pression de l’opinion publique. Lire plus.

L’agriculture biologique

L’agriculture biologique utilise des engrais naturels pour fertiliser ses cultures et interdit le recours aux produits de synthèse, issus de la pétrochimie, et aux OGM. L’impact écologique de cette agriculture est sensiblement réduit en comparaison de l’agriculture conventionnelle. La demande des consommateurs pour les produits biologiques croit depuis plusieurs années et ce mode d’agriculture gagne peu à peu des surfaces cultivées dans notre pays, tout comme chez nos voisins. Aujourd’hui, le pain est le produit biologique le plus consommé en Belgique. Lire plus.

Changements climatiques

Si les pays du Sud sont les plus touchés, en Belgique le secteur agricole est aussi déjà victime des changements climatiques en cours. De plus en plus, les agriculteurs sont confrontés à des conditions météorologiques extrêmes qui mettent en péril le rendement des récoltes. Lire plus.

Lettre d'information