Fabrication industrielle

Facebook Twitter
Aujourd’hui, une part importante des pains est issue d’une fabrication industrielle : les pains sont produits beaucoup plus rapidement qu’auparavant, ils coûtent moins cher à la production et la pénibilité du travail des boulangers est réduite.

La plupart des pains sont fabriqués et précuits en usine, puis surgelés ou emballés sous vide, pour être ensuite cuits sur le point de vente en quelques minutes. C’est le cas dans les grandes surfaces et de nombreux restaurants, mais aussi dans une partie des boulangeries de quartier qui ne préparent plus la pâte sur place.

Malheureusement, cette facilité a aussi ses travers : outre la piètre qualité nutritionnelle de ces produits industriels, le savoir-faire des artisans boulangers est en train de disparaître et les acteurs boulangers sont de plus en plus dépendants de l’industrie meunière qui leur fournit des farines composées prêtes à l’emploi ou des produits semi-finis. La majorité des boulangers d’aujourd’hui n’apprend plus à faire un pain artisanal au levain à partir d’une farine complète sans additifs.

Lettre d'information