Les problèmes

Facebook Twitter

La production de légumineuses a fortement diminué en France (et en Belgique), ce qui réduit la diversité cultivée.

C’est dommage parce que d’une part, l’introduction de légumineuses dans la rotation (même destinées aux fourrages du bétail) permet de restreindre l’utilisation d’herbicides. D’autre part, ils donnent un atout supplémentaire non négligeable à la biodiversité. En effet, les légumineuses, en fournissant habitats et sources de nourriture, favorisent la survie de la faune dont les insectes pollinisateurs.

Un triste exemple est celui du grand hamster d’Alsace, une espèce en voie de disparition qui est lui amateur de luzerne, une légumineuse également très riche en protéines.

Lettre d'information