A éviter

Facebook Twitter

C’est par soucis d’économie d’échelle et de rentabilité que l’industrie nous formate à aimer un gout et pas deux, ni trois, ni quatre ; mais à chaque fois avec de l’huile de palme.

Même si il y a le gout du Nutella, du Mars, du Milka du Toblorone et bien d’autres… aucun de ces chocolats ou barres chocolatées ne laisse la place à la biodiversité, ni à la diversité des gouts.

Mais tous contiennent de l’huile de Palme, et par conséquent ne laissent pas beaucoup de place à l’humain non plus.

Lettre d'information