Culture biologique

Facebook Twitter

La culture des oliviers biologiques est très différente de la culture conventionnelle.

Ils sont surtout cultivés sur des terrains rudes sans irrigation ou très peu, d’une densité de 75 à 100 arbres par hectare parfois jusqu’à 200 contre 1000 à 4000 arbres en conventionnel.

Le plus grand souci des agriculteurs bio est bien la mouche de l’olive, la femelle pond dans l’olive et l’asticot creuse une galerie dans la pulpe. L’olive véreuse tombe ou diminue la qualité de l’huile. Plusieurs méthodes pour contrer ce ravageur existent, comme des pièges à mouches au vinaigre ou l’application d’argile blanche à titre de prévention.

Exemple de culture d’olive et production d’huile d’olive de la Coopérative Valdibella à Camporeale – Sicile

Nous cultivons nos oliviers selon la méthode de culture biologique. Sur les surfaces dédiées aux oliviers nous appliquons des programmes de production pour accroitre la biodiversité et pour diminuer au minimum les interventions sur les terrains.

Nous pratiquons le broyage des résidus de taille et la culture d’engrais verts et de légumineuses. Généralement nous ne faisons aucun traitement d’insecticide ou de fongicide.

Aucun traitement contre la mouche de l’olive n’est effectué, éventuellement nous installons des ‘attrapes mouches’ – bouteille remplie de protéines toujours si cela est nécessaire.

La taille et l’enlèvement des rejets sont effectués chaque année. La récolte est faite à l’aide de vibreurs ou de peignes et débute au moment de la première maturation, en général entre le 10 et le 15 octobre et se prolonge jusqu’au 15-20 novembre.

L’extraction advient à froid endéans les 24 heures de la récolte à une température en dessous de 27°C. La méthode d’extraction est à cycle continu par centrifugation. La conservation se fait dans des cuves en acier inoxydable, dans un endroit frais. L’huile est décantée naturellement et n’est pas filtrée.

Plus d’info : www.valdibella.com

Lettre d'information