A privilégier

Facebook Twitter

Choisissons donc les produits dont les étiquettes précisent l’origine de la matière grasse contenue dans ce que nous achetons : huile de tournesol, beurre, huile d’olive. Cela nous permet de savoir ce que nous mangeons et de choisir consciemment notre impact sur l’environnement et notre santé.

Apprenons à lire les étiquettes et reconnaissons les multiples appellations sous lesquelles ont peut retrouver de l’huile de palme : huile de palme, huile de palm, huile palmiste, graisse de palme, graisse palmiste, huile végétale graisse végétale, huile végétale hydrogénée, mono-diglycéride d’acides gras (peut aussi provenir du colza ou du tournesol), monostéarate de glycérol, oléïne de palme, stéarine de palme, sucroesters d’acides gras (E473).

Nous pouvons décider de préparer nous-mêmes nos frites, cookies, biscuits, pâte chocolatée à tartiner, et légumes à croquer pour l’apéritif afin de limiter l’emploi d’une graisse, qui quand elle est produite industriellement, n’est ni saine, ni écologique.

Agenda

Lettre d'information