La vente directe

Facebook Twitter

Les agriculteurs qui offrent des produits en vente directe au consommateur ou à des distributeurs spécialisés misent davantage sur la qualité. Après l’arrosage contre les mauvaises herbes, ils font autant d’arrosages contre le mildiou, à moins qu’ils aient opté pour des races de pommes de terre résistantes qui, le plus souvent, livrent une autre qualité également.

A côté de la Bintje, les premières pommes de terre cultivées étaient la Charlotte et la Nicola mais de nouvelles races appairassent constamment. La plupart du temps, les feuilles de celles-ci ne sont pas détruites par arrosage, mais on laisse la nature faire son travail et il y a l’effeuillement naturel dès que la pomme de terre est mûre. On utilise alors un produit chimique contre la germination pour prolonger la conservation des pommes de terre.

Production : 30 à 35 tonnes/ha.

Chez les agriculteurs qui vendent des produits à la ferme (y compris les agriculteurs biologiques), on retrouve aussi des races plus spéciales, telle que la Ratte et la pomme moscovite.

Photo : FIWAP

Agenda

Lettre d'information