La pêche illicite

Facebook Twitter

L’une des plus grandes menaces pour la durabilité des ressources halieutiques mondiales est sans doute, la pêche illicite, non déclarée et non règlementée (techniques de pêche interdites, pêche d’espèces protégées, pêche dans des zones non autorisées ou hors des périodes légales, dépassement des quotas, pavillon de complaisances…). C’est à ce point répandu à travers le monde qu’un poisson sur quatre est pêché de façon illégale.

Pour lutter contre ce phénomène très lucratif, un règlement européen limite l’accès au marché de l’Union Européenne aux seuls produits de la pêche possédant un certificat de capture garantissant que les produits ne proviennent pas de la pêche illicite.

Au niveau mondial, un accord visant à empêcher les poissons capturés illégalement d’entrer dans le marché mondial a été négocié entre les 92 pays de la FAO et ouvert à la signature en novembre 2009. Le gouvernement américain a fait un grand pas en avant en avril dernier (2014) en étant le 11ème pays à signer cet accord qui prendra effet une fois que 25 parties auront signé.

Agenda

Lettre d'information