Aquaponie

Facebook Twitter

L’aquaponie : produire écologiquement des protéines et des emplois urbains

L’économie des ressources agricoles et halieutiques aboutit à une impasse :

  • L’évolution globale des modes d’alimentation fait exploser la demande protéique et calorique.
  • La demande urbaine en aliments biologiques produits localement est en hausse.
  • Nous avons un devoir de plus grande efficience dans l’utilisation des ressources et de l’énergie.

L’approche de ces défis par l’aquaponie se justifie par son utilisation économique de l’eau et ses hauts rendements protéiques et énergétiques.

L’aquaponie consiste à coupler l’élevage de poissons à la production de légumes. L’eau qui circule dans le système est enrichie en nutriments par les poissons et ensuite filtrée par les légumes qui y puisent les éléments nécessaires à leur croissance.

Les enjeux de l’aquaponie concernent en priorité le recyclage de l’eau, le recyclage des déchets animaux, et l’économie des protéines animales. D’autres enjeux de l’aquaponie comprennent la biodiversité urbaine, la sécurité alimentaire, la création d’emploi dans les filières courtes de production agricole, le maintien de l’identité urbaine aquatique de Bruxelles et des patrimoines historiques associés.

L’aquaponie offre un terrain de jeu particulièrement riche pour les pédagogues, du fait des enjeux fondamentaux auxquels elle répond mais aussi du fait des mécanismes concrets qu’elle met en
oeuvre.

Après deux prototypes par Eco Innovation, la coopérative Vert d’Iris International travaille sur l’optimisation de la biofiltration et le développement d’activités pédagogiques associées.

Lettre d'information