PV du brainstorming autour du Projet Solenprim du 20/09/2016

Facebook Twitter

Le projet
Solenprim
est financé par Innoviris dans le cadre de l’appel à projet
Cocreate.

L’idée est de
construire ensemble ( entre acteurs concernés) à partir des
besoins
des utilisateurs finaux.

Le projet part du
constat que 55 000 personnes à Bruxelles nécessitent une aide
alimentaire pour survivre. Cette aide alimentaire est fournie
pour un
temps par des organisations de terrain (associations, CPAS, etc)
sous
forme de distribiton de colis, repas dans des restaurants
sociaux,
etc. Lorsque l’aide alimentaire s’arrête, les personnes
bénéficiant
de cette aide se retrouvent démunis. Tout le monde rencontre des
difficultés identiques d’accès à une alimentation de qualité. La
question centrale du projet est celle-ci : Est-ce que le fait de
participer à un dispositif innovant pour le secteur (GASAP,
potager
collectif, atelier culinaire, etc) pendant la période d’aide
alimentaire outille suffisamment la personne bénéficiant de
l’aide
pour continuer à avoir un accès durable à une alimentation de
qualité ?

Le projet est
mené
dans le cadre d’un partenariat entre le FDSS, la Porte verte, le
CPAS
d’Ixelles, le CPAS de Berchem et le Centre social protestant.
Pour
que ces partenaires puissent implémenter des projets dans leurs
structures.
La réunion visait à réaliser un diagnostic entre
acteurs du secteur de l’alimentation durable.

Différentes
questions ont été posées telles que : définir : Accès à une
alimentation de qualité : à définir, L’aide alimentaire, c’est...
 ?, Pour moi, bien se nourrir c’est...,

Ou encore :
Quelles
sont les difficultés selon vous que les bénéficiaires de l’aide
alimentaire dans leur vie quotidienne pour bien se nourir ? Quels
sont
les freins les plus empêchants d’accès à une alimentation de
qualité ?Quels sont les freins sur lesquels Solenprim pourrait
travailler ?

Lettre d'information